Gestion des risques

Comment identifier et limiter précocement les situations à risque et les aborder avec transparence ?

Le Conseil de l’EERS recommande l’adoption d’un code de déontologie contenant des principes fondamentaux, des normes concrètes au niveau des comportements, ainsi qu’une déclaration d’engagement / déclaration de protection (en tant que partie intégrante du contrat de travail). Dans l’idéal, le code de déontologie sera complété par des réflexions et des questions conçues comme un instrument de travail et destinées à faciliter l’adaptation aux différents champs professionnels de l’Église.

Les situations à risque peuvent être abordées et aménagées de manière transparente. Elles ne peuvent cependant être complètement évitées. Le risque zéro n’existe pas.