Sauvegarde de la Création

Voir le monde comme création et gérer l’environnement de manière responsable

Il n'y a guère d'autre phénomène actuel et pressant que le changement climatique pour mettre en évidence la vulnérabilité de l'humanité et du monde. Dieu a créé le monde et tous les êtres vivants sur la terre. Mais le comportement des humains menace la pérennité de cette création. La création est un don de Dieu et nous, les humains, sommes appelés à vivre de manière responsable au cœur de et en relation avec la création de Dieu.

La Genèse raconte la relation de Dieu avec le monde et ses créatures. La création fait partie de la relation existant entre Dieu et le monde. Elle est considérée comme une activité inachevée et à durée indéterminée qui se réalise aujourd’hui encore. Partant de cette conviction, l’Église évangélique réformée de Suisse EERS s’engage en faveur de la justice, de la paix et de la sauvegarde de la création. L’EERS prend des mesures pour réduire son impact sur l’environnement. Elle prend position sur des questions politiques et cherche à sauvegarder les bases de la vie humaine pour les générations actuelles et futures.

Lignes directrices environnementales de l’EERS

Le travail de l’Église évangélique réformée de Suisse EERS affecte l’environnement. L’EERS s’engage donc activement à diminuer son impact environnemental. Par le biais des lignes directrices environnementales, l’EERS formule ses principes directeurs et ses objectifs à long terme. Les lignes directrices environnementales constituent la base de l’éco-management de l’EERS. Les employés et le Conseil de l’EERS ont contribué à l’élaboration des lignes directrices et sont également impliqués dans leur mise en œuvre.

Les activités de l‘EERS

Coq vert

L’EERS introduit le système de management environnemental « Coq Vert » dans son secrétariat. Le « Coq Vert » l’aide à améliorer son résultat en matière d’écologie et à optimiser sa consommation de ressources, il économise des frais de fonctionnement et comporte des effets durables et motivants. Ainsi, il convient aux paroisses, aux administrations et aux centres de formation de l’Église.
Le Conseil de l’EERS a reconnu l’association chrétienne « œco Eglise et Environnement » comme organisme de certification et recommande l’introduction du « Coq vert » aux paroisses.

Plus d’informations

Un Temps pour la Création

L’EERS invite à consacrer la prière pendant la période du 1 septembre au 4 octobre à l’intention de la sauvegarde de la création et à célébrer un culte consacré à cette thématique. L’EERS fait cette recommandation conjointement avec la Communauté de travail des Églises chrétiennes en Suisse CTEC.CH et la Conférence des évêques suisses CES. Chaque année, l’association œcuménique « œco Église et environnement » prépare un dossier de travail spécial pour ce « Temps pour la Création ».

Plus d’informations

Blue Community

L’EERS fait partie du réseau « Communauté Bleue » (« Blue Community »). Au secretariat, lors d’évènements et à toute autre occasion possible, l’EERS ne sert pas d’eau en bouteille, mais encourage à boire de l’eau du robinet à la place. Ainsi, l’EERS réduit également son empreinte écologique, car l’approvisionnement en eau du robinet nécessite 1100 à 2000 fois moins d’énergie que celui de l’eau embouteillée.
D’entente avec d’autres institutions et paroisses, l’EERS s’engage à reconnaître le droit à l’eau comme un droit humain et l’eau comme un bien public. L’EERS soutient les partenariats internationaux qui assurent un approvisionnement amélioré en eau potable.

Plus d’informations sur la « Communauté Bleue » 
L’eau comme droit humain

Une contribution théologique de Pierre-Philippe Blaser

Themen Schoepfung Bewahren4

Voir le monde comme création

Lire plus

Contact

Damian Kessi, Collaborateur des relations extérieures