Églises de migrants

Nouvelles Églises et nouvelles circonstances de vie

Quand des personnes migrent, elles emmènent aussi avec elles leur religion et leur foi. Certaines personnes d’origine chrétienne, dans leur nouveau pays de séjour, soit se joignent à des communautés religieuses existantes, soient constituent leurs propres communautés religieuses – ce qu’on appelle les nouvelles Églises de migrants.

Églises de migrants : risque et chance

En Suisse, il existe plus de 300 Églises fondées par divers migrants et migrantes chrétiens d’Amérique du Sud, d’Afrique et d’Asie.

Les Églises de migrants représentent à la fois un risque et une chance pour les Églises nationales. Parfois les formes d’expression et de vie de la foi chrétienne sont étrangères les unes aux autres, et les difficultés linguistiques constituent souvent un obstacle. Inversement, les rencontres entre Églises suisses et Églises de migrants enrichissent tous ceux qui y participent.

Les nouvelles Églises de migrants en Suisse

Contact

David Zaugg, Collaborateur pour les affaires publiques et la migration