Mesures de l'Église contre le coronavirus

Comment les Églises se protègent contre la propagation du virus

L’Église est tout autant un lieu de rencontre qu’un employeur aux multiples facettes. L’Église évangélique réformée de Suisse EERS a donc le devoir de faire face au risque sanitaire du coronavirus (covid-19) dans un esprit de responsabilité et de communion fraternelle. Dans les situations critiques, les Églises parlent et agissent avec une certitude : « Car ce n’est pas un esprit de peur que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de maîtrise de soi. » (2 Tim 1,7).

» Situation acteull. Voici comment nous protéger.
» Ordonnance 2 (COVID-19) État le 28 mars 2020

Situation actuelle

L’OMS qualifie la propagation du coronavirus (Covid-19) de pandémie. Aujourd’hui, de nombreuses personnes sont aussi infectées en Suisse, plusieurs en sont décédées. Les Églises prient pour les victimes du coronavirus à travers le monde, et pour celles et ceux qui craignent pour leur propre vie et celle de leurs proches.

Un risque élevé d’infection existe partout où des personnes sont en contact les unes avec les autres. Le Conseil fédéral a donc décidé des mesures plus sévères pour combattre le coronavirus. Les Églises sont aussi concernées.

Pas de culte jusqu’au 19 avril 2020

La nouvelle qualification par le Conseil Fédéral d’une « situation extraordinaire » par le coronavirus ainsi que les nouvelles mesures pour endiguer la progression du virus ont des effets considérables sur les Églises protestantes de Suisse. Aucun culte n’aura lieu jusqu’au 19 avril.

Conformément à la deuxième ordonnance du Conseil fédéral (Etat le 28 mars 2020), il est désormais interdit d’organiser des manifestations publiques ou privées. En conséquence, tous les cultes et les autres formes de vie ecclésiale sont suspendus. Cela concerne en particulier la sainte cène, les baptêmes, mariages et confirmations. Les services funèbres restent autorisés, mais seulement dans le cercle étroit de la famille.

Les églises elles-mêmes peuvent rester ouvertes. Le Conseil Fédéral n’a pas ordonné leur fermeture. Les paroisses peuvent définir et proposer des formes individuelles de prière ou de méditation. Cette offre s’adresse à des individus, les regroupements sont interdits. Dans cette nouvelle situation, les multiples offres des paroisses comme l’aide de voisinage, la relation d’aide et les cultes en ligne deviennent d’autant plus important.

En cas de question ou de doute au sujet de cette directive de l’OFSP, les paroissiens peuvent prendre contact avec leur paroisse locale.

Une Église aux côtés des hommes et des femmes

Les Églises cherchent des voies par lesquelles elles peuvent assumer leur mission de proclamation de l’Évangile et d’aumônerie dans un esprit de responsabilité.

  • Des formes de culte alternatives sont proposées (Internet, podcasts, cultes ou recueillements télédiffusés ou radiodiffusés).
  • Une ligne téléphonique spéciale d’aumônerie est mise en place pour les paroissiens et paroissiennes inquiets ou malades.
  • Des mesures de protection sont prises pour les ministres (sur la base des instructions des autorités), pour que l’Église puisse assurer ses missions d’aumônerie/de la relation d’aide et de diaconie.
  • L’Église cantonale coordonne l’aumônerie/ la relation d’aide pour les paroisses particulièrement affectées.

Nous montons vers Pâques dans des conditions difficiles. L’Église évangélique réformée de Suisse EERS travaille, sous le titre de « Pâques – lumière d’espérance », à la proposition d’offres spirituelles afin de remplacer les célébrations pascales habituelles. L’idée centrale est d’offrir de l’espace pour une lumière et des moments d’espérance.

Chacun et chacune veille sur autrui

Informez-vous régulièrement de l’évolution de la situation auprès des autorités de santé publique compétentes (les cantons et l’OFSP au niveau fédéral). Les paroisses et institutions chargeront une personne de cette tâche.

Informations actuelles de l’Office fédéral de la santé publique OFSP

Adoptez des mesures d’hygiène préventive, qui contribuent à ralentir la propagation de l’agent pathogène

  • Lavez-vous régulièrement et soigneusement les mains à l’eau et au savon.
  • Désinfectez-vous les mains avec un désinfectant.
  • Lavez-vous les mains après avoir toussé, éternué, et vous être mouché.
  • Toussez ou éternuez si possible dans un mouchoir en papier ou au moins dans le creux de votre coude; utilisez des mouchoirs à usage unique et jetez-les dans une poubelle férmée après emploi.
  • Évitez les poignées de main.

En cas de symptômes (fièvre, toux et difficultés respiratoires), voici les règles à adopter pour toutes et tous :

  • Téléphonez toujours avant d’aller chez le médecin ou aux urgences.
  • Restez impérativement chez vous, pour éviter toute transmission.
  • Informez votre employeur.

Recommandations du Conseil de l'EERS

Corona Virus, Protéger

Information coronavirus

Lire plus

Contact

Serge Fornerod, Vice-directeur et Directeur des relations extérieures